GLOB | L'opération de la cataracte.
Les chirurgiens du centre ophtalmologique de Plérin opèrent la cataracte à l'Hôpital Privé des Côtes d'Armor.
cataracte, opération, intervention, implant, anesthésie, ambulatoire
15323
page,page-id-15323,page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive
 

La cataracte

La cataracte

La cataracte est la chirurgie la plus pratiquée en France.

Baisse de vision

La cataracte fait baisser la vision, en particulier la vision de loin. Ce brouillard est généralement progressif sur plusieurs mois ou années. Le trouble visuel peut gêner les activités quotidiennes. Par contre, la vision de près est souvent préservée.

Eblouissement

La cataracte entraîne un éblouissement, surtout en conduite nocturne. Les patients décrivent une sensibilité accrue aux lumières vives. Des halos peuvent également apparaître autour des phares et des lampadaires.

Myopie

L’œil atteint de cataracte a tendance à devenir plus myope. Les patients voient moins bien de loin mais mieux de près. Si vous pouvez vous passer de lunettes pour lire alors que vous en aviez besoin auparavant, vous avez peut être une cataracte.

Tout savoir sur la cataracte

Définition :

La cataracte est l’opacification lente du cristallin. A la naissance, le cristallin est transparent. Il s’opacifie avec  les années, devient jaunâtre et perd de sa transparence.

Fréquence :

La cataracte est fréquente après 75 ans puisque la moitié des patients en sont atteints.

Symptômes :

La cataracte entraîne une baisse de la vision progressive ou une sensation de brouillard.

Elle atténue également la vision des contrastes et des couleurs qui apparaissent moins vives.

La vision peut être dédoublée du côté atteint de cataracte.

Des halos peuvent vous gêner autour des lumières. La conduite de nuit devient difficile en raison d’éblouissements.

Enfin, la cataracte augmente la myopie (amélioration de la vision de près mais baisse de la vision de loin).

Causes :

La cataracte survient avec le vieillissement, c’est un phénomène naturel. Il peut être néanmoins accéléré par l’exposition aux UV sans protection, le déséquilibre du diabète, un traumatisme oculaire ou certains médicaments comme les corticoïdes. Les patients ayant une myopie très prononcée ont un risque plus élevé de développer une cataracte. Le tabac et l’alcool joueraient aussi un rôle dans l’apparition et la progression de la cataracte.

Prévention :

Afin de prévenir l’apparition de la cataracte, il est recommandé de protéger ses yeux du soleil et de ne pas fumer. Les patients diabétiques doivent équilibrer au mieux leur diabète. Une alimentation riche en lutéine et zéaxanthine (légumes verts à feuilles comme les épinards ou l’oseille) protégerait contre la cataracte. Enfin, on conseille de protéger ses yeux des traumatismes en bricolant par le port de lunettes de protection.

Côté: 

Les 2 yeux sont généralement atteints de cataracte. Parfois un œil a une cataracte plus évoluée ou plus mûre que l’autre œil.

L'unique traitement de la cataracte est chirurgical. Il consiste à remplacer la cataracte par un implant.

Traitement :

Le traitement de la cataracte est exclusivement chirurgical. Aucun collyre ou médicament n’a à ce jour fait preuve d’efficacité.

L’opération se pratique au bloc opératoire de l’Hôpital Privé des Côtes d’Armor, généralement en ambulatoire : vous rentrerez dormir chez vous le soir. Il est néanmoins nécessaire de rentrer accompagné.

Il s’agit le plus souvent d’une anesthésie locale. Une consultation avec un anesthésiste est nécessaire à l’Hôpital Privé des Côtes d’Armor. Il est préférable de lui apporter vos ordonnances et les examens médicaux dont vous disposez.

Si les 2 yeux doivent être opérés, un intervalle de 1 à 2 semaines est respecté.

L’opération dure entre 10 et 20 minutes. Le chirurgien retire la cataracte avec des ultra-sons. A la place, il pose un implant dans l’œil. Il s’agit d’une lentille que vous garderez à vie. La puissance de cet implant est calculée sur mesure lors de la consultation pré-opératoire au GLOB à l’aide d’un biomètre.

Les risques: 

Comme tout opération, la chirurgie de la cataracte présente des risques. Le plus fréquent est la cataracte secondaire. Pour plus de renseignements, référez-vous à la fiche d’information de la SFO.

Suites post-opératoires :

En sortant du bloc opératoire, vous aurez un pansement sur l’œil, il ne faut pas vous inquiéter. Vous pourrez l’enlever vous-même le lendemain matin de l’intervention.

Il est préférable de mettre la coque transparente sur l’œil opéré, seulement la nuit, pendant une semaine, pour protéger l’œil des chocs éventuels.

Des collyres vous seront prescrits pendant 1 mois.

Le chirurgien vous reverra en consultation au GLOB à Plérin dans la semaine qui suit l’opération pour vérifier que tout va bien.

Il est normal que vos anciennes lunettes ne soient plus adaptées à votre vision après l’opération et que votre œil pleure un peu. Une nouvelle ordonnance de lunettes sera prescrite un mois après l’intervention, le temps que l’œil cicatrise et que la vision remonte.

Nous vous recommandons de ne pas frotter votre œil durant le mois qui suit l’intervention. Vous pouvez vivre normalement mais il reste fragile. Il est notamment déconseillé de bricoler, jardiner ou faire du ménage, et ce afin d’éviter tout risque d’infection de votre œil.

Si dans le mois qui suit l’intervention, votre œil devient rouge, douloureux et que la vision diminue,  il faut consulter rapidement.

750000

chirurgies de la cataracte par an en France

15

minutes environ

95

% des patients rentrent chez eux le soir

Le saviez vous?